Record séquentiel POPS 2014

Le 27 avril dernier, à Eloy (Arizona), l’équipe internationale « Team Ripcord », composée de 62 parachutistes de plus de 40 ans, a établi le nouveau record du monde de grande formation séquentielle POPS. Cette équipe a été créée par Kimbo Godwin, secondé par son épouse Valérie. Deux POPS français en faisaient partie : Paulo Langlade et Joëlle Perrin.

En fait, notre but était de faire 3 points à 88. Le 24 avril, une centaine de POPS sélectionnés étaient donc rassemblés à Eloy pour débuter les tentatives sous la houlette de Jim McCormick, organisateur des sauts, assisté des capitaines Doug Forth, Larry Henderson, Hal Spence Tom Webber et Tim Weible. Scott Latinis coachait l’alpha-team. Malheureusement Éole n’était pas avec nous et, le deuxième jour, après seulement 6 sauts, l’équipe était clouée au sol par des vents violents et des nuages. Le joli troisième saut, avec une seule personne hors de son créneau, nous avait laissé entrevoir le succès dans un futur proche…

Mais, au matin du 3ème jour, une fois de plus dans notre sport, la fatalité a frappé, et notre équipe était endeuillée par le décès de notre ami Eike Honenadl, sans aucun lien apparent avec la tentative… Cependant, Jim McCormick, avec un hommage émouvant, a su insuffler un nouveau élan au groupe. A sa suite chacun a pu exprimer ses sentiments et souvenirs pendant que les écrans diffusaient les dernières images et le visage souriant de Eike.

Le 4ème et dernier jour, compte tenu des prévisions météo enfin favorables, le rendez-vous est donné à 6h00 « gear on » pour un décollage à 6h30. Avant 15h00 nous enchaînons rapidement 4 sauts qui volent bien, mais insuffisants pour un record ! De plus le délai initialement imparti pour ces tentatives est écoulé et un certain nombre de personne doit repartir.

Plan B

Après un comptage des effectifs restants, soit 64, la direction du groupe décide de continuer la chasse au record. La figure est donc modifiée, de nouveaux créneaux affectés et le nombre d’avion diminué.

Le 5ème saut du jour est excellent mais pas encore parfait. Quelques ajustements sont faits pour ce 6ème saut. 6ème saut, les 3 avions portant maintenant 62 personnes s’élèvent à l’altitude. Le circuit de largage beaucoup plus long que d’habitude augmente la fatigue. La lumière verte s’allume… « Ready-set-go ! »… 62 parachutistes de plus de 40 ans volent vers leurs créneaux. Chacun s’arrête, respire et apponte.

VR 62 : 1er point

Tous les yeux sont fixés sur Doug dans l’attente de la clé. La banderole jaune se déploie, les lignes se déplacent et ré-appontent. Le signal de séparation est donné, dérive, ouverture… Mais ou est passé le terrain ?!… Loin, loin, loin… Chacun atterri en sécurité dans son coin de désert… Seul un vidéoman réussi à rallier la DZ.

Les figures volaient bien, mais, le record était-il établi ?… Personne n’ose avancer un pronostic. Les capitaines restent longtemps en salle de débriefing. Mais lorsqu’ils en sortent, leurs sourires ne laissent planer aucun doute. Le nouveau record séquentiel POPS était établi avec 2 points à 62 personnes. Tout le monde laisse éclater sa joie !

VR 62 : 2ème point

Il est à noter que Bryan Burke, le DT de Skydive Arizona, a tenu à remercier notre équipe qui, malgré des conditions aérologiques difficiles, a su faire preuve d’une remarquable discipline d’atterrissage. Pour lui, elle est en effet la meilleure jamais accueillie sur sa DZ. Mais nous sommes dimanche soir, il est tard, il faut repartir. Nous nous quittons heureux, contrat rempli, et certains, si la météo le permet, que la prochaine fois nous ferons beaucoup mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*