Rencontre POPS France 2012

La rencontre 2012 a eu lieu à Besançon du 17 au 20 mai. Plus précisément, à la Vèze, au Centre École de Parachutisme de Besançon Franche-Comté. Pour beaucoup, c’était les premières retrouvailles depuis Granville en juin 2011, où la rencontre avait été endeuillée par l’accident de Mimi (Mireille Monin). Il y avait donc beaucoup d’émotion.

Le centre de Besançon Franche-Comté est un haut-lieu du voile contact mais ouvert à tout et à tous. Si vous ne connaissez pas encore, allez-y vite ! Tout s’est accordé pour un déroulement parfait de cette compétition entre amis grâce à Christine Blondeau, la présidente aux commandes, une équipe de bénévoles efficaces et adorables qui nous a reçus chaleureusement (Jean-Bernard le DT, Danièle pour la logistique, Jean-Marie, Patrick, Edgar, Jean-Louis, et tous les autres), un site charmant et moelleux (très important !), et enfin un avionnage performant et sur mesure (merci JB).

Les épreuves

Elles regroupent des épreuves spéciales POPS, Hit’n Rock et PA « sportive », et des épreuves classiques, VR scramble et VR4, soit des joutes amicales et pétillantes !

Le VR4 : Il n’y a eu que 4 équipes cette année et c’est le minimum requis. Qui sont-elles ? L’équipe des Libellules, les PAF et deux équipes se formant par affinité pour les besoins de la cause : les Ludiks et les Paratriarches (qui appartiennent à la catégorie SOS du World POPS Meeting : Skydivers over Sixty ou plus de 60 ans en français).

Le VR Scramble : par équipe de 3 cette année, en 3 manches. C’est un mélange hasardeux de compétences variées pour réaliser un programme plus que simple mais au fond pas si facile quand on ne se connaît pas, sans compter les pannes de caméra !

La PA dite sportive avec des voiles « rapides » ! C’est la première fois qu’elle est au programme. Les juges de la compétition, Robert Weber et Martine Guillaouet, ont dû en décortiquer et assimiler le règlement très rapidement. Ce ne fut pas simple car il s’agit de se poser debout le plus près du centre d’un cercle de 15m de rayon. Le compétiteur peut courir à l’atterrissage mais pas sortir du cercle. S’il tombe, il reçoit une pénalité de 15m. S’il se pose en dehors du cercle, il reçoit une pénalité de 30m. Et s’il se pose en dehors du cercle et tombe, 45m de pénalité ! Après le premier saut, les juges se sont aperçus, fort heureusement pour leur rythme cardiaque, qu’il existait aussi des pénalités pour les virages bas. Comme vous pouvez vous en douter, les résultats ne se mesurent pas en centimètres mais en mètres. Cette épreuve, qui est au programme du World POPS Meeting depuis 2006, a séduit tout le monde. Et comme le règlement privilégie les atterrissages contrôlés, le risque de casse est faible malgré la détermination de certains !

L’épreuve reine des POPS, le Hit’n Rock : le chrono des juges démarre quand le compétiteur pose le pied sur le sol et s’arrête quand il s’assoit dans le fauteuil placé à 12m du centre de la cible. Détail qui a son importance, il doit, avant de commencer à courir, se déséquiper et ensuite passer par la galette posée au centre, le tout encouragé par le public et les autres participants. Les spécialistes de l’épreuve ont donc mis au point des astuces pour dégrafer rapidement le harnais et des tenues glissantes voire moulantes. C’est là que les secondes défilent inutilement : quand la voile s’abat sur le POPS qui doit alors se dépêtrer dans les suspentes ou quand les commandes sont coincées dans les gants. Le vent variable en a surpris beaucoup et les atterrissages ont été folkloriques, voire percutants par moment. Heureusement, nous n’avons eu à déplorer qu’un seul blessé léger (entorse au genou). Grâce soit rendu au terrain spongieux de la DZ qui en a sauvé plus d’un !

L’esprit

POPS ! Over 40 ans, toujours enthousiastes et facétieux
« POPs », c’est un peu nostalgique mais c’est aussi pétillant et plein de peps. Voilà bien l’esprit de cette association de jeunes plus anciens que d’autres, qui veulent s’amuser et prennent plaisir avec les épreuves mises au point par les fondateur américains des POPS. Et ceci depuis plusieurs années, voire beaucoup plus ! En parallèle, les « épouses », femmes et hommes, accompagnent leur conjoint(e) pour soutenir ou faire du tourisme.

Des chiffres

  • 81 ans : le doyen des POPS 2012, Pierre Marandat, qui n’a pas sauté.
  • 77 ans : le doyen de la compétition, Jean Grivet.
  • 41 ans : le benjamin, Hervé Bonnot.
  • 85,78 mètres : le score du dernier en PA sportive. On ne donnera pas son nom mais il s’est posé dans la cible au moins une fois.
  • 7 : le nombre de victoires de Marjo au Hit’n Rock.
  • 3 : les rejumps pour problème de vidéo, merci les juges !
  • 16 : le nombre des parachutistes de plus de 60 ans. Ce sont les Skydivers over Sixty (SOS) !

Et du soleil, du plafond, du vent, des vaches, des juges, du comté, du vin du Jura et du Muy.

Les résultats

PA sportive
Évidemment, Marjolaine de Pury, qui a toujours le compas dans l’œil, est sur la première marche du podium de la PA sportive, avec 6,12m sur 3 sauts. Elle est suivie de Marcel Bertrand avec 13,71m et Adolphe Birlanga 18,05m. Le dernier ayant un total de 85,78m ! On comprend pourquoi on l’appelle PA « sportive ».

  1. Marjolaine de Pury : 6,12m
  2. Marcel Bertrand : 13,71m
  3. Adolphe Birlanga : 18,05m

Hit’n Rock
C’est encore Marjolaine de Pury qui remporte le Hit’n Rock, pour la nième année consécutive, en 9’35 ! On attend le challenger qui bouleversera cet ordre établi. Et pourquoi ce ne serait pas Michel Carnet, de Nancy, qui prend la deuxième place avec 9’64 ?! Le défi est lancé.

  1. Marjolaine de Pury : 9s 35
  2. Michel Carnet : 9s 64
  3. Francis Thomas : 11s 13

VR4
Sur les 4 manches du VR4, après quelques ajustements du règlement à l’esprit POPS, les Libellules finissent en tête avec 25 points, suivies des PAF avec 18 points et les Paratriarches avec 9 points.

  1. Les Libellules : 25 points. Avec Martine Monzérian, Anne-Sophie Rimbault, Catherine Souliez, Claudine Trombetta et Marjolaine (vidéo).
  2. Les PAF : 15 points. Avec Christian Humbert, Alain Picard, Alain Limonier, Jean-Pierre Suchet, Aldophe Birlanga et Xavier Khlifi (vidéo).
  3. Les Paratriarches : 9 points. Avec Gaëtan Dalla Libera, Jean-Marie Gasser, Aldo Rizetto, Francis Thomas et Guy Marceaux (vidéo).

VR3 Scramble
En VR à 3, la compétition a été serrée. Les 4 premières équipes ayant réalisé respectivement 22, 21, 18 et 17 points !

  1. 22 points pour : Adolphe Birlanga, Jo Guillot-Patrique, Catherine Souliez et Guy Marceaux (vidéo).
  2. 21 points pour : Michel Carnet, Alain Picard, Claudine Trombetta et Jean-Marie Baeckler (vidéo).
  3. 18 points pour : Jean Grivet, Alain Limonier, Francis Thomas et Marjolaine de Pury (vidéo).

Un commentaire pour “Rencontre POPS France 2012
  1. metois Jean dit :

    bonjour ,

    j’ai sauté en tant qu’adhérent des pops à efp le blanc dans le milieu des années 90 à l’époque de la Présidence de Lionnel Delhomme , j’ai 67 ans et saute toujours dans divers centre , j’aimerai avoir des nouvelles de cette association des plus de 40 ans et pourquoi pas rééditer le plaisir de re-jumper dans ce cadre .
    merci de me donner des nouvelles bons sauts et très sportivement Jean Metois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*